Ça grince des dents chez les partenaires

Club | Publié le par Tibo | 109 commentaires
Rien ne semble aller actuellement chez les Verts. C'est un peu l'effet boule de neige avec tous les jours des informations qui viennent pointer du doigt une mauvaise gestion du club. Cette fois-ci, cela concerne les clubs partenaires, nombreux clubs partenaires, pas forcément satisfait des échanges avec Saint-Etienne.

C'est François Jacob, le Président du Blois Foot 41 qui est monté au créneau dans les colonnes de la Nouvelle République : « J’ai beau signaler à l’ASSE que nous avons des jeunes régulièrement contactés par de grands clubs pros (Lyon, Monaco, Nice, Angers, Auxerre), je n’ai aucun retour. C’est frustrant et décevant. » a t-il expliqué lors de l’assemblée générale de la section locale des supporters de l’ASSE qui s’est tenue vendredi soir en présence d’Hervé Revelli.

Le président du club évoluant en National 3 (CFA 2) a été plus loin dans une lettre adressée à Roland Romeyer« Loin de moi l’idée de faire de l’ingérence dans les affaires sportives de ton club, mais je suis surpris de voir que lorsque je reçois un fax de sollicitation de Lyon et que je vous le transmets, ma démarche est sans réponse. Je préférerais que le travail de formation effectué par le Blois Foot 41 profite à l’ASSE, club ami et partenaire, plutôt qu’à ses concurrents. Il serait peut-être judicieux que tu en parles avec tes responsables du recrutement chez les jeunes. »

Hervé Revelli n'a pu que confirmer les problèmes rencontres par le club dans ce domaine : « Je vais représenter le club dans toute la France et malheureusement, il n’y a pas qu’à Blois que j’entends ça ! Partout, on me tient le même discours. Il serait peut-être bon qu’on revoit notre cellule de recrutement. »

keyboard_arrow_down Commentaires (109) keyboard_arrow_down