C'est la guerre entre Perdriau et Romeyer

Club | Publié le par Tibo | 32 commentaires
Roland Romeyer est remonté après le Maire de la Ville, Gaël Perdriau. Si les relations étaient belles et si Romeyer s'est même positionné en sa faveur lors des élections, l'idylle a donc pris fin depuis quelques semaines et vient d'atteindre son paroxysme avec l'incident de ce week-end, que Romeyer explique dans l'Equipe.

"Les jours de match, le club est locataire exclusif du stade. C'est nous qui avons les clés. Là, c'est comme si un propriétaire s'amène chez son locataire sans prévenir. C'est costaud est impoli. Je n'étais pas prévenu, ni invité. Mon directeur de la communication a reçu un communiqué de la ville le vendredi, à 20h06. J'étais scotché que l'on organise un truc sans consulter le club. 
J'étais en train de prendre une photo sur le terrain avec les handisupporters, quand Dominique Rocheteau m'a appelé pour me dire qu'on m'attendait pour la remise. J'ai fait semblant de sourire et je n'ai rien dit du tout. Même quand on m'a dégagé de la photo. C'est dire la mesquinerie de ces gens là. 

Je suis en colère car l'image que l'on donne de moi ne reflète pas ma personnalité. J'aime les gens et on me fait passer pour un voyou, un malpropre, auprès des supporters et devant un papy de 97 ans qui avait des étoiles dans les yeux. Je ne suis pas fou au point de ne pas recevoir un ancien du club. J'ai beaucoup de respect pour eux. J'avais d'ailleurs accueilli Antoine Fuchs, il y a un an, à l'Etrat, où je lui avais présenté Christophe Galtier, Rocheteau et les joueurs. Si on m'avait mis dans le coup, on lui aurait remis sa médaille sur le terrain, pas au bas des escaliers comme des imbéciles. Encore heureux qu'on ne lui a pas remis sa médaille dans les chiottes. Jamais je n'avais reçu un tel affront de la part d'élus. Gaël Perdriau, on l'a amené à Manchester et ramené, gratuit. On lui a offert une belle photo souvenir. Il ne m'a même pas dit merci. Ils ne me connaissent plus ? Pas grave."

Satin Anti-Lyonnais disponible
Article plus récent chevron_right
Plus de peur que de mal pour Pierre-Gabriel
chevron_left Article plus ancien
L'ASSE cumule de plus en plus de retard
keyboard_arrow_down Commentaires (32) keyboard_arrow_down