Brandao risque toujours gros !

Pros | Publié le par Tibo | 6 commentaires
Si la commission de discipline de la LFP a décidé d'infliger six mois de suspension à l'ancien attaquant des verts, désormais au Sporting Club de Bastia. La justice pourrait encore alourdir cette sanction... En effet, le 3 Novembre prochain, Brandao doit se présenter devant le tribunal correctionnel de Paris qui a décidé de le poursuivre pour "violences volontaires avec préméditation commises dans une enceinte sportive" indique France Football dans son dernier numéro.
Ainsi, l'attaquant Brésilien pourrait écoper d'une grosse amende, d'une peine de prison avec sursis voir d'une interdiction d'enceinte sportive pouvant aller jusqu'à 1 an !
Dans ce cas précis, le Sporting Club de Bastia procéderait très probablement à son licenciement. 
Article plus récent chevron_right
L'ASSE prétendante au titre !
chevron_left Article plus ancien
Une affluence en baisse !
6 commentaires
Aelle42
access_time mer. 08 oct. à 22h05
Pourquoi les dirigeants Bastiais ont laissé ce joueur seul à la fin du match sachant qu'il s'était fait insulter pendant toute sa prestation ?
  0 réponse
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
dan42
access_time mer. 08 oct. à 15h48
et Zidane pour son coup de boule il a eu quoi ? de plus cela s'est passer sur le terrain devant 1 milliard de téléspectateur !!!
  0 réponse
dede42
access_time mer. 08 oct. à 13h16
pas fini de s'acharner sur BRANDAO il y en a qui font des gestes ou des injures tout au long de la saison mais eux ,on leurs dit rien (clubs trop important dans le championnat) ,si ca continu, certains joueurs de clubs aurons leurs n° de cellules dans le dos .M..... laissez le tranquille
  0 réponse
ASSSE
access_time mer. 08 oct. à 12h49
acharnement
  0 réponse
vertonio
access_time mer. 08 oct. à 12h26
N'importe quoi, si chaque fois qu'un joueur mettait un coup il ecopait d'un an de prison quasi tous les joueurs seraient incarcérés
  0 réponse

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire