Evect.fr

Bourdin : "Herbin était infernal en interview"

Publié le par Tibo 36 commentaires
Avant de s'orienter plus vers la politique, Jean-Jacques Bourdin a aussi oeuvré dans le monde du football, un monde qu'il s'apprête d'ailleurs à retrouver et avec lequel il a renoué en devenant le parrain de son club de coeur, le Nîmes Olympique. Dans une interview accordée à So Foot, il revient justement sur son passé dans le sport et reste marqué par les interviews de Robert Herbin : 

"J'ai fait beaucoup de commentaires de match. Ma première spécialité, c'était le rugby. J'ai aussi fait six Tours de France, les Jeux olympiques de Moscou en 1980, et beaucoup de matchs de football, en Coupe d'Europe et en championnat. Et les interviews, ça me plaisait déjà, mais c'est plus difficile d'interviewer des sportifs que des hommes politiques. Ils sont moins loquaces. Je retrouve la même langue de bois, mais il n'y a pas de malice chez le joueur de football. La malice des politiques, on peut aller la dénicher, la débusquer. Alors qu'il y a beaucoup de naïveté chez un footballeur. Pas chez tous, évidemment. Il faut arrêter de penser que les footballeurs sont tous des abrutis, il y en a qui sont formidables et qui ont beaucoup de choses à dire. Mais il y en a certains qui sont naïfs dans leur expression. Et j'ai des souvenirs de Robert Herbin qui entraînait Saint-Étienne, il répondait toujours par oui ou non. C'était infernal en interview. On lui posait une question, il disait oui ou non. Il fallait avoir trois questions en réserve derrière si vous vouliez obtenir quelque chose. J'ai connu ça avec Bernard Hinault aussi, il était très peu loquace, très fermé."Bourdin : "Herbin était infernal en interview"

Tags :

36 commentaires
blavert - Sat 24 Mar à 10h50
Payé grassement ce Bourdin ; Un planqué de la télé
Voir la suite des commentaires
papyvert71 - Sat 24 Mar à 07h26
Sacré Bourdin nous n'en sommes pas à une Bourdinerie près      ALLEZ les VERTS  avec ou sans Bourdin
Macho Grandé - Fri 23 Mar à 23h55
Je le trouve plutôt pas mal perso dans son métier et j'ai eu l'occasion de le rencontrer brièvement, il m'est apparu sympathique. C'est un peu notre Larry King...un mec capable de s'émerveiller de tout, de dire et faire tout et son contraire.
En ce qui concerne le sphinx, il n'était pas particulièrement expansif mais je trouve que Bourdin exagère un peu tout de même. 
vertefibre - Fri 23 Mar à 22h37
BOURDIN est un journaliste ultra libérale comme 95% de ses confrères; ils ont tous compris que ceux qui les payaient ;autrement dit les patrons des médias sont de gros milliardaires qui roulent à fond pour l ultra libéralisme. La spécialité numéro un de nos journalistes français s est casser du service public. Ça vaut pas un clou, ils vendraient père et mère. Je ne pense pas être populiste en disant cela mais plutôt réaliste.  Et comme le disait le grand charles de Gaulle les français sont des veaux; donc facile à manipuler par les médias. 
alexblaise76 - Fri 23 Mar à 21h19
Peu être qu'il préférerait  interviewer l'IA Sophia en Arabie Saoudite!!
RIX680 - Fri 23 Mar à 19h06
Ce n'était pas les plus cons car on arrivait pas à leurs tirer les verts du nez.
Pimentos - Fri 23 Mar à 17h39
Qu il aille  interwiever  le SPHINX en Égypte._._.Il est plus loquace
Sphynx - Fri 23 Mar à 17h27
En même temps, c'est pour cela qu'on l'appelait "le Sphinx" ! :) ALV !
fredo42 - Fri 23 Mar à 16h18
bourdin ...bof , lui aussi rentré dans le rang ! tous les mêmes en fait !
Heisenberg42660 - Fri 23 Mar à 16h10
Caca Bourdin !
panth42 - Fri 23 Mar à 16h04 - Modifié Fri 23 Mar à 16h05
qu'est ce qu'on se fait chier pendant la trêve international

Lubodinho - Fri 23 Mar à 15h45 - Modifié Fri 23 Mar à 18h17
L'homme sur la photo aux côtés de Bourdin est Rani Assaf, le big boss du Nîmes Olympique. C'est surtout le numéro 2 de Free, le père de la Freebox, le cerveau de Niel. Un véritable génie de l'informatique. 
Mouais42 - Fri 23 Mar à 15h40
Il serait heureux alors d'interviewer Brian Dabo 😂😁
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire