Bouanga plante encore

Internationaux | Publié le par Evect | 16 commentaires

Homme fort du renouveau stéphanois suite à l'arrivée de Claude Puel, Denis Bouanga s'est encore illustré avec la sélection gabonaise.

Opposés à l'Angola dans le cadre des qualifications pour la CAN 2021, les Panthères noires vont pouvoir être renommées les Panthères vertes, tant l'influence de la paire Aubameyang-Bouanga est forte. Alors que la fin de la première période approche, l'habituel buteur des Gunners se mue en passeur, pour Bouanga qui profite de la bourde du gardien pour faire le break (45e).
En grande forme, l'attaquant stéphanois passera tout proche du doublé sur coup franc, mais le portier angolais, Tony, le claquera hors du cadre (79e). Les Gabonais s'imposeront au final 2 buts à 1, après la réduction de l'écart angolaise (85e). Un succès qui leur permet de reprendre la tête de la poule, après le match nul concédé face à la République Démocratique du Congo, jeudi (0-0).
Photo de Denis Bouanga
chevron_right Voir la fiche de Denis Bouanga
Article plus récent chevron_right
Les Verts au repos ce lundi
chevron_left Article plus ancien
Puel ne compte pas transformer Bouanga en latéral
16 commentaires
poseidon42
access_time mar. 19 nov. à 12h15
il ne suis pas kahzi mais plutot un certain Aubam..
  0 réponse
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
FM
access_time lun. 18 nov. à 12h21
Je ne savais pas que Bouanga était jardinier, ....
  1 réponse
Axton42
access_time lun. 18 nov. à 11h30
Ce caviar d'Aubame !
  0 réponse
lifegreen
access_time lun. 18 nov. à 11h18
Les prochains mercatos, il faudrait viser les championnat Japonais et Algérien, de bons milieux, de bons latéraux et des très bons attaquants à superviser dans ces deux pays pas encore quadrillées par les cellules de recrutement, le jour où l'Ajax met la met dessus c'est fini, nous n'aurons plus que les miettes.
  1 réponse
lifegreen
access_time lun. 18 nov. à 11h12
Dire qu'on aurait pu lui associé Rodrygo du Réal, mais ni l'OM, ni les Verts n'ont donné suite à l'Agent du joueur lorsqu'il le proposait pour 500000 euros, il faut dire qu'il n'avait que 13 ans… Je pense que si Puel était à la tête de l'équipe à cette époque, on le signait… 5 ans après, le Réal le signait au dernier mercato pour 40 millions, à peine 18 ans, c'est déjà un petit monstre balle au pied…
  1 réponse
RasFrancois
access_time lun. 18 nov. à 11h06
Parfait ! Mais ça reste l'Angola, pas d'enflammade.
  0 réponse
jojovert
access_time lun. 18 nov. à 10h42
aubam va le faire venir à arsenal  et bingo pour la presidence les poches pourront se remplir et nous on verra toujours rien comme soeur anne  !!
  1 réponse
lifegreen
access_time lun. 18 nov. à 10h24
Belle promesse pour notre club Bouanga, vraiment il est en pleine bourre. Ce qui est impressionnant, c'est qu'il a encore de la marge. Il a tout pour devenir un vrai tueur sur les ailes. Ce dit bien les ailes, il a la vitesse et l'explosivité pour jouer sur les ailes. Dans l'axe, c'est plus compliqué, car c'est un joueur qui n'a cette facilité à effacer en un contre un et d'anticiper les passes de ses co-équipiers pour prendre la profondeurs. C'est un joueur, qui en revanche, sait repiquer dans l'axe, s'il travaille la finition, il terminera à 15 buts cette année.
  0 réponse
vertonio
access_time lun. 18 nov. à 09h53
A noter l’avant dernière passe en retournée acrobatique qui propulse Aubameyang et Bouanga en contre !
  0 réponse
blavert
access_time lun. 18 nov. à 09h12
Il a du AUBAM dans les pieds ,reconstituer ce duo d'attaque chez nous serait un Rêve ,UBAM reste pour moi l'un des plus fort en Êurope  . Même M'BAPPE  ne me fait pas flipper .
  0 réponse
Stefanoi68
access_time lun. 18 nov. à 09h11
Quel contre éclair .. le sprint sur 60m de Bouanga pour se retrouver a la tomber du ballon ... Ça prouve qu'il a faim de but le garçon .. surtout que Aubame faut réussir a le suivre quand il est parti .. ^^ 
  1 réponse

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire