Beric, titulaire en puissance ?

Pros | Publié le par Tibo | 72 commentaires
Débarqué à Saint-Etienne lors de la saison 2015/2016 contre un chèque compris entre 5,5 et 6 millions d'euros au Rapid Vienne, Robert Beric connaît une histoire chaotique avec les Verts, à l'image de cette possible prolongation de contrat, à quelques mois de le voir partir libre.

En Ligue 1, l'attaquant international Slovène a disputé 59 matchs et a marqué 19 buts, soit un but tous les trois matchs, approximativement. Cette saison, Loïs Diony tourne lui à un but tous les 4.8 matchs en Ligue 1. Ce qu'il est intéressant de constater, c'est la proportion des buts inscrits par Beric à domicile :

  • Lors de sa première saison, il marque ses trois buts dans le Chaudron, face à Reims, au Gazelec Ajaccio et à Nantes.
  • Pour sa deuxième saison, il marque six buts en vingt-deux matchs, dont cinq à Geoffroy-Guichard face à Bordeaux, Rennes, Metz, Lille et Montpellier. Il marquera un but à l'extérieur, au Parc des Princes !
  • Pour sa troisième saison, il inscrit sept buts, son record sur le maillot Vert. Là encore, le constat est édifiant, six des sept buts sont inscrits à domicile : un doublé face à Troyes et face à Dijon, un but face à Marseille et Toulouse. A l'extérieur, c'est à Dijon qu'il fera trembler les filets. 
  • Enfin, pour cette quatrième saison, Robert Beric a pour l'heure scoré à trois reprises. Trois buts marqués ... à domicile évidemment face à Strasbourg, Dijon et Nantes.
Bilan, dix-sept des dix-neuf buts marqués par le Slovène, le sont à domicile, ce qui représente près de 90% des buts ! Cette statistique vient traduire une chose, Robert Beric ne possède pas le profil, plus polyvalent, de Loïs Diony. Pour briller, Beric a besoin que son équipe domine, soit dans le camp adverse. L'attaquant Slovène n'est pas un joueur qui peut permettre au bloc équipe de remonter, il n'est pas non plus un joueur de profondeur et n'est pas très efficace dans le pressing offensif.
En revanche, il possède un sens du placement et du déplacement dans la surface au-dessus de la moyenne, et se montre très précis devant le but. Il possède une excellente qualité de remiseur à l'approche du but. 

Voilà un début d'explication au choix de Jean-Louis Gasset. Aujourd'hui, Beric devrait jouer plus régulièrement à domicile et également lorsque l'ASSE a pour objectif de faire le jeu à l'extérieur. En revanche, il s'avère totalement inutile lorsque son équipe est dominée, souffre. Exemple frappant dimanche dernier, Beric a joué 20 minutes face au Paris Saint-Germain, touchant quatre ballons et en perdant deux. Avec un temps de jeu moindre (10 minutes), Diony en a joué près du double. 
L'entraîneur des Verts a la chance de posséder des profils très différents offensivement dans son effectif. A lui de les utiliser au mieux sur cette fin de saison. En attendant, Saint-Etienne serait probablement bien inspirée de prolonger son buteur Slovène, qui est en capacité d'inscrire 10 buts par saisons'il est utilisé dans les bonnes conditions.
Photo de Robert Beric
chevron_right Voir la fiche de Robert Beric
Article plus récent chevron_right
#EvectsurActiv : Le replay de ASSE-PSG
chevron_left Article plus ancien
U19N : Les photos de Saint-Etienne - Cannes
keyboard_arrow_down Voir les 72 commentaires keyboard_arrow_down