Bayal revient sur sa relation spéciale avec Zlatan

Anciens Verts  #ASSEPSG   | Publié le par Tibo | 10 commentaires

Durant plusieurs saisons, le duel entre Zlatan Ibrahimovic et Mustapha Bayal Sall a donné lieu à plusieurs scènes cocasses et surtout à une relation particulière entre les deux joueurs, qu'évoque l'ancien défenseur des Verts dans les colonnes du Progrès.

"Il est chambreur. Le premier match et, surtout, les suivants, à chaque fois que je l’empêchais de jouer son jeu, de dribbler, de sauter, il m’insultait en anglais, en suédois. À ce moment-là, je ne comprenais rien à l’anglais. Je ne répondais pas. Il donnait des coups de coude que personne ne voyait. Tout ce qu’il me donnait, je le rendais. Je répondais. Il s’est dit que je n’étais pas un défenseur comme les autres, que j’allais le chercher. C’est comme que ça s’est passé, en répondant à ses gestes et en le marquant de près.

chevron_right À lire aussi
#ASSEPSG : 34 000 billets écoulés

Ils ont gagné 5-0 (le 31 août 2014, NDLR). Il chambrait. Il me disait à 0-0 : “Sall ! Je vais marquer deux buts !” Je lui réponds : “Je m’en fous ! C’est bien pour toi !” Ensuite, il rigolait. Quand il marque, il s’emporte, gesticule pour montrer qu’il est le boss, le roi. Il était excité, il venait devant moi (Zlatan inscrit un triplé ce jour-là, NDLR). C’est normal, c’était un duel entre lui et moi. On a connu quelques lourdes défaites contre Paris. 


Deux saisons avant qu’il ne parte, les matches étaient différents. Il me respectait. Parfois, après les rencontres, il m’appelait dans le vestiaire, il me donnait son maillot. Ça fait plaisir. Lors du match retour de la saison 2012-2013, on était mené 2-0 et on avait arraché le nul. Je parlais avec Blaise Matuidi après le match. Il est venu, il m’a pris dans ses bras, m’a demandé mon maillot, m’a donné le sien. C’était sympa. J’ai donné un de ses maillots au fils de Gérard Fernandez et j’ai encadré l’autre, chez moi au Sénégal. Je me souviens d’un match où il me voit boiter, il me demande ce qu’il se passe (le 25 octobre 2015 à Paris, 4-1, NDLR). Je lui dis que j’ai mal à l’adducteur et que je vais sortir. Il me dit : “Non ! Si tu sors, je sors.” Je suis remplacé et il l’est à son tour quelques minutes plus tard. Ce n’est pas donné à tout le monde de gagner le respect de Zlatan."


Pariez sur ASSE-Paris et profitez de 10€ offerts grâce au code EVECT10 (sans obligation de dépôt)


Profitez de 10€ offerts grâce au code EVECT10 sur ZeBet (sans obligation de dépôt)

keyboard_arrow_down Commentaires (10) keyboard_arrow_down