Bastia vengé par l'ASSE

Pros     | Publié le par Occitan Vert | 12 commentaires
Le SC Bastia, certains l’ont peut-être oublié, a connu lui aussi une glorieuse épopée européenne. Ce n’était pas la grande Coupe d’Europe des Champions, mais la coupe UEFA.

En 77-78, juste après les Verts, Le SC Bastia va accomplir un parcours étonnant, inattendu et à son tour, atteindre la finale, consécration que peu de clubs français ont connue, nous le savons. Pour en arriver là le SCB avait tout de même éliminé, le Sporting de Lisbonne, Newcastle, le Torino après une victoire historique au Stadio communale, les Allemands de Iéna laminés à l’aller (7-2), et les Grasshoppers Zurich en demie. 

Il faut dire que la composition de l’équipe corse avait fière allure et l’aurait encore aujourd’hui, avec entre autres : REP, KRIMAU, (futurs Verts), LARIOS (ancien et futur Vert), LACUESTA, CAZES (anciens Verts), ORLANDUCCI ,  rugueux défenseur, Claude PAPI, véritable stratège, disparu à 33 ans ou encore De ZERBI que l’on a connu à Sainté comme entraineur adjoint de Frédéric ANTONETTI .Celui de Bastia entraineur, était alors Pierre Cahuzac, dont une tribune de Furiani, porte aujourd’hui le nom. Il était le grand-père de l’actuel capitaine du SCB Yannick Cahuzac.

L’adversaire qui se dresse devant les Corses lors de cette ultime marche, est bien connu des stéphanois : Le PSV EINDHOVEN ! Ils sont toujours là, les célèbres et redoutables jumeaux VAN DE KERKHOF et l’équipe est toujours dirigée par un des tous meilleurs joueurs passés  par St Etienne KEES RIJVERS.

Pourquoi fallait-il que cette arbitre yougoslave fasse jouer le « match aller » à Bastia, alors qu’un déluge  s’abattait  sur la région et que la pelouse était complètement noyée sous 10 cm d’eau ? La proximité de la Coupe du Monde en Argentine dira-t-on ! Ce fut une parodie de football. Les bastiais ne purent jamais développer  leur jeu virevoltant et  de plus se heurtèrent à un gardien, VAN BEVERIN en état de grâce. Score nul et vierge (0-0). Le match retour ne sera qu’une formalité pour les néerlandais, (3-0) devant des Bastiais méconnaissables et à bout de souffle.

Bastia n’était donc pas le premier club français à remporter cette épreuve, mais désormais, toute l’Europe connaissait Bastia !

L’année suivante L’ASSE  vengera les Corses. Van Beveren n’oubliera jamais la  soirée du 6 novembre 79 à Geoffroy Guichard ! Il avait pourtant longuement retardé le coup d’envoi, pour faire repriser ses filets, qu’il disait être déchirés ! Il ne doutait pas qu’il venait, surtout, de retarder son calvaire. 5 minutes après la fin de la réparation, il était allé ramasser 3 fois la balle dans son but. Il ira 6 fois dans le match, dont 2  à cause des anciens bastiais Larios et Rep !

10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

chevron_left Article plus ancien
Gautier au sifflet
keyboard_arrow_down Commentaires (12) keyboard_arrow_down