Balbir : "C’est fort de parvenir à concerner tout le monde"

Pros | Publié le par Tibo | 31 commentaires
Denis Balbir s'est confié après le probant succès des Verts obtenu sur la pelouse du Football Club de Nantes sur ButFootballClub. Le journaliste met en avant la gestion parfaite du groupe par Claude Puel, qui parvient à concerner tout le monde malgré l'importance de l'effectif quantitativement :

"Dimanche, le classique FC Nantes – ASSE a donné lieu à l’un des meilleurs matches de la journée au niveau du spectacle (victoire 3-2 des Verts). Depuis l’intronisation de Claude Puel, Saint-Etienne est l’équipe la plus efficace de Ligue 1 en terme de points pris. Quand il est arrivé, l’ASSE tenait quasiment la lanterne rouge et pouvait même craindre pour son maintien. Le redressement réalisé est spectaculaire et il a accompagné sa série par une revue d’effectif périphérique.

Claude Puel a vite assimilé son groupe, fait beaucoup tourner ses joueurs. Certains ont été mis de côté – la presse parlait même déjà d’un loft – et se sont retrouvés propulsés titulaires. Je pense notamment à Franck Honorat, arrivé de Clermont Ferrand cet été et jamais appelé dans le groupe jusqu’à Monaco. Dimanche, il fait un match extraordinaire à la Beaujoire en ne jouant pas à son vrai poste. Même si l’entraîneur s’est plaint d’un effectif qu’il jugeait trop riche en quantité, il a su apporter des ajustements importants pour que tout le monde se sente concerné.

Y compris les Miguel Trauco ou Harold Moukoudi, qui s’étaient retrouvés hors du groupe après le derby. Je pense que les joueurs ont bien compris son discours. Aucun n’a lâché. Ils savent que personne n’est condamné, même si certains se retrouvent à l’écart une semaine ou deux. C’est fort de parvenir à concerner tout le monde dans un club aussi important et avec les objectifs qui sont ceux de l’ASSE."
31 commentaires
pat0071976
access_time mer. 13 nov. à 20h12
tout le monde sur le pont moussaillon lol. hissez la grande voile et en route pour le podium de la ligue 1.Et si quelqu'un s'approche, tirez les canons ffffffffeeeeuuuuuu lol
  0 réponse
keyboard_arrow_down Voir la suite des commentaires keyboard_arrow_down
GORINI
access_time mer. 13 nov. à 17h26
Vous savez on peut faire un très bon ouvrier et un mauvais patronC'est ce qui c'est passé avec PRINTANT il était à sa place en tant que adjoint de GASSET . Quand il a pris le poste d'entraîneur le costume n'était pas taillé pour lui . Roland ROMEYER lui a fait confiance sachant pertinemment que financièrement cela ne coûterait pas trop cher au club . Quand Claude PUEL est arrivé il a fait un audit de son effectif , il a su de par son discours fédérateur mobiliser ses 31 joueurs pour les faire adhérer à son projet , il n'a mis personne à la cave tout le monde sur le pont .Beaucoup de joueurs étaient hors du coup physiquement KHAZRI est revenu cramé de la CAN idem pour TRAUCO qui est revenu sur une jambe de la Copa América , MOUKOUDI n'a pas joué depuis plus de 6 mois SALIBA était en phase de réathtlétisation , SILVA revenait d'une grave blessure , BOUDEBOUZ et CABAYE ont très peu joué dans leurs respectifs Donc oui depuis que Claude PUEL est arrivé il a fait un travail remarquable 
  1 réponse
lafayette33
access_time mer. 13 nov. à 14h38
Le problème qu'il y avait avec Printant c'est que c'était les joueurs qui décidaient des entrainements, de qui devait jouer et on a vu que niveau condition physique ils étaient zéro, maintenant ça les change et c'est pas plus mal
  0 réponse
Evect78
access_time mer. 13 nov. à 14h09
C'est surtout une règle dans le management comme en Entreprise. Pas de copinage, pas de passe droit être juste demander aux personnes de s'impliquer et récompenser les efforts.
  0 réponse
FM
access_time mer. 13 nov. à 14h08
Mettre tous les joueurs en mesure d' être en bonne condition physique c' est aussi les mettre , au départ, sur un pied d' égalité...C' est quand même la base du travail d' un sportif professionnel.
  0 réponse
MisterZorg
access_time mer. 13 nov. à 13h48
Puel a utilisé 26 joueurs en 5 matchs de championnat ou comment reprendre une équipe et concerner tout un effectif.    Adaptation ultra rapide, imposer ses méthodes et réussir.
  0 réponse
evect76
access_time mer. 13 nov. à 13h40
Etant donné que la préparation physique d'avant saison semble avoir grillé pas mal de joueurs, il fallait élargir le groupe et faire jouer le maximum de joueurs pour pouvoir les requinquer physiquement, ce qui a permis grâce à ce turn-over d'aligner des équipes avec des joueurs en forme comme Camara ou Honorat..
  2 réponses
lifegreen
access_time mer. 13 nov. à 13h40
Puel travaille de manière professionnelle, c'est ce qui change de l'ancien staff, qui bossait comme un groupe de potes. Il en connait un bagage sur la psychologie du joueur et sur la gestion d'un groupe. Il a été formé pour ça. Il a la bonne distance relationnelle avec ses joueurs. Printant bossait avec et sur l'affectif, ce qui est perdu d'avance. Lorsque tu es manager et que tu mets de l'affecte dans le professionnel, tu risques de créer des émotions contraires à ce que tu as espérées. Printant a semé la confusion avec sa gestion minimaliste basée principalement sur une relation paternaliste... D'ailleurs, il disait des joueurs souvent "Les garçons"... ça donne le ton, sur une approche trop famillière où le joueur est parasyté. Il ne sait plus quelle posture avoir face au coach. Puel a une approche dit d'implication, avec une proximité professionnelle, qui met le joueur face à ses responsabilités, il les traîte en aldulte respnsables avec tout ce que cela implique et sous-entend.
  16 réponses

Ajouter un commentaire

Veuillez vous connecter pour poster un commentaire