Balbir fustige le club pour Mounier et tacle Lopes

Pros  #ASSEOL   | Publié le par Tibo | 51 commentaires
Sur son blog sur Yahoo, Denis Balbir a livré ses enseignements de l'affaire Anthony Mounier. Le journaliste prend clairement la défense des supporters et pointe du doigt les personnes responsables de sa venue :

"Anthony Mounier est pisté par la direction de Saint-Etienne depuis des années.Le club lui fait faux bon à l'époque et parti à Bologne après une formation acquise à Lyon, il trouve le billet retour pour la France, chez les Verts. Quelle bonne idée ! Il y a quelques années, après une victoire acquise sur le terrain de Geoffroy-Guichard, il s'emporte et hurle à la caméra: “On vous baise les Verts !” Erreur de jeunesse nous dit-on aujourd'hui. On peut y ajouter. Erreur de casting. Irresponsables supporters accusés de faire la pluie et le beau temps qui rejettent l'idée de voir un joueur prônant une haine inutile revêtir le maillot qu'ils aiment, eux, parfois mal, mais avec sincérité. Qui est responsable de ne pas avoir anticipé un tel fiasco ? Trop facile de jeter la pierre à ceux qui paient, qui chantent, supportent et avalent quelques couleuvres. "

Autre sujet chaud dans le Forez, la petite provocation puérile d'Anthony Lopes avant le derby. Là encore, Balbir met en exergue la bêtise des sportifs ou des dirigeants, arguant que les irresponsables ne sont pas forcément ceux que l'on croît...
"Pour amorcer un derby qui s'annonce bouillant, comme tous les derbys me direz vous, le gardien de l'OL, Anthony Lopes, pourtant victime de la bêtise humaine récemment à Metz, n'a rien trouvé de mieux lors de la défaite de son club en Coupe de France à Marseille que de masquer le nom du club rival collé dans son maillot, en tant que vainqueur de l'épreuve à maintes reprises. Irresponsable ? Irrespectueux ? Au moindre dérapage, cette invitation à la haine condamnera des supporters très ou trop souvent provoqués par la bêtise de sportifs ou de dirigeants qui se sentent au-dessus de tout, profitant de leurs statuts pour souffler sur la braise. Au milieu de tout ce pitoyable spectacle, si les irresponsables n'étaient donc pas ceux qu'on croit."
Article plus récent chevron_right
#AJAASSE : les (faibles) performances individuelles
chevron_left Article plus ancien
U18 : Ghezali convié à Clairefontaine
keyboard_arrow_down Voir les 51 commentaires keyboard_arrow_down