Aulas légitimise les gestes de Ghezzal et Tolisso

Pros  #ASSEOL   | Publié le par Tibo | 66 commentaires
Si Jean-Michel Aulas a annoncé des sanctions financières à l'encontre de ses deux joueurs expulsés : Rachid Ghezzal et Corentin Tolisso, il a également tenu des propos ambigus, cherchant des excuses à la bêtise de ses joueurs...

"Lorsqu'on est expulsé, on se pénalise soi-même évidemment, mais on pénalise aussi le groupe pour la suite. C'est vrai que Rachid et Corentin en voulant se faire justice eux-mêmes, il y a probablement un certain nombre de choses qui sont arrivés qui ont légitimé leur réaction. C'est vrai que ce sont des choses que l'on ne doit pas voir, avec Bruno on a décidé de les sanctionner financièrement un peu comme à l'Anglaise." a t-il explique sur OL Web. 

Le boss des Gones qui a condamné sans retenu les propos de Bernard Caïazzo se montre bien plus indulgent avec ses joueurs, pourtant, le résultat aurait pu être bien plus grave : "Le terme utilisé, au delà même du fait que c'était des joueurs qu'il n'appréciait pas, est une insulte très grave, grossière. Il ne devait pas dire cela, en plus devant les caméras de télévision.Cela m'a fait de la peine parce que je l'ai beaucoup aidé à prendre la présidence du syndicat Première Ligue. Je pensais que nous avions dépassé un stade de relation qui, certaines fois, a été aride mais cette fois cela a dépassé l'entendement. Je lui passerai un coup de fil quand le moment sera venu. Peut-être que la commission de discipline ou d'éthique va se saisir de cela car ce sont des mots grossiers".

Merci à Philippe pour le partage de l'information. 
Article plus récent chevron_right
Flash : Ruffier toujours forfait à Nice !
chevron_left Article plus ancien
#ASSEOL : Quelques chiffres clés
keyboard_arrow_down Voir les 66 commentaires keyboard_arrow_down