Evect.fr

ASSE - PSG : Communiqué des supporters de l'ASSE suite à l'amende infligée au club

Publié le par Tibo 84 commentaires
25,000€, tel est le prix que devra payer notre club, l'ASSE, pour les différentes banderoles déployées lors du match de championnat ASSE-PSG de janvier dernier (31/01/16). Il est temps pour nous d'expliquer au grand public, les différents tenants et aboutissants, d'une mascarade orchestrée par le PSG, et rendue possible par différents acteurs du football.

Le club Parisien n'en est pas à son coup d'essai, depuis 2010, le champion en titre n'a qu'une seule idée en tête en matière de supportérisme : l'éradication des Ultras. L'éradication de ceux qui disent la vérité, l'éradication d'un mode de vie, qui leur déplaise ou non continuera de perdurer avec ferveur et passion face à leurs millions.

Les agissements de ce club en connivence avec les instances, nous amènent à certaines interrogations  :

  • Comment un club de L1 peut-il demander à la préfecture de la Loire ou à la FFF, l'interdiction de toute banderole à Geoffroy Guichard ?
  • De quels droits se prévaut le PSG pour exiger la démission du personnel de notre propre club ?
  • En quoi ce club est-il légitime de donner à la presse (l'Equipe), les rapports d'une société de sécurité avant même que l'ASSE ne l'ait eu entre les mains ? Société de sécurité qui par ailleurs, a récemment passé un contrat avec le club de la capitale.
  • Mais surtout, en quoi le PSG, qui n'est pas une personne de puissance publique, peut en France restreindre la liberté des citoyens ?
En rien. Si le Paris-Saint-Germain est Charlie comme il le rappelle si souvent. Qu'il le prouve ! Mais malheureusement, cet esprit tyrannique serait rendu dans les actes impossibles, si les instances du football arrêtaient juste une seconde de se lubrifier par le seul prisme des intérêts économiques que représente ce club et ses pétro-dollars.

Tout d'abord, la décision de la FFF qui en menaçant de suspendre voire d’arrêter un match de Coupe de France, au seul grief d'une banderole dite « anti-PSG », est simplement absurde. D'ailleurs que ces différents cravateux revoient leur copie. On ne parle pas de banderoles « anti-PSG », mais de banderoles contre la répression, pour un supporterisme libre et bien sur pour que le droit de parole des Ultras à Paris comme à Saint-Etienne soit respecté. Par cette décision, tout comme l'amende infligée par la Ligue à notre club sont significatives, il n'y a plus de place pour la liberté d'expression dans les stades, et surtout quand on touche au grand seigneur Paris-Saint-Germain.

Nous avons donc pris acte, vendredi dernier, de la décision de l'ASSE de faire appel de cette amende injuste, qui s'apparente à un légal racket. Nous ne pouvons que soutenir une fois de plus notre club qui ne doit pas céder face à ces pratiques dictatoriales. Même une amende d'un seul euro symbolique aurait été excessive et contraire au droit humain.

Car oui, nous ne parlons pas de supportérisme, de football etc., nous parlons simplement de l'exercice d'un droit fondamental en France : celui de s'exprimer librement. N'en déplaise à tous ceux que nous venons de citer, nos bouches ne sont pas prêtes de se fermer. Nous continuerons à dénoncer l'exécrable comportement du PSG, le diktat des instances de football et l’oppression médiatique consécutive à ce « non-événement ». Tout ne se pardonne pas…

Magic Fans 1991 & Green Angels 1992

84 commentaires
vertefibre - Thu 10 Mar à 13h00
pourquoi nos dirigeants n'attaqueraient pas à leur tour le Prince Nasser pour non respect de la liberté d'expressions, qui est un des piliers fondamentaux de notre république, le prince Nasser ne peut pas tout acheter, que font les bons avocats en France, n'auraient plus d'idéaux et vrais idéaux à defender.
Voir la suite des commentaires
Panthère verte - Thu 10 Mar à 12h36
Pas toujours fan des ultras, nénamoins complètement d'accord avec ce communiqué.

Sauf sur un point, au début, Ultra=Vérité.
Je ne suis pas d'accord et c'est ce qui me gêne souvent avec eux, c'est qu'ils sont aussi dogmatiques et fermés que ceux qu'ils dénoncent/affrontent 

En dehors de ça, que Nasser crève dans les souffrances que lui et ses potes infligent à des milliers d'ouvriers népalais
ubaye - Thu 10 Mar à 11h06
Arrêtons de jouer les faux-jetons et de critiquer sans cesse le PSG. Si demain des investisseurs qatari se présentent à G.G. avec des pétro-dollards à la pelle vous serez les premiers à leur lécher le cul. Soyons clairvoyants, ce n'est pas un ancien entrepreneur du bâtiment qui fera de l'ASSE un grand club.
robrig - Thu 10 Mar à 11h04
esperons que TANNANE  OU ROMAIN HAMOUNA NE LISE PAS LES COMMENTAIRES DE CE SITE!
robrig - Thu 10 Mar à 09h51 - Modifié Thu 10 Mar à 09h53
Ce site est avant tout un site de supporters des verts c'est une évidence et ceux qui n'acceptent pas la ferveur et le chauvinisme logique de ces derniers doit changer de site! quand a émettre des propos sur le racisme ou la xénophobie Cce n'est pas le lieu et ils devraient mettre de l'eau dans leur vin ou leur thé a la menthe selon leurs origines et convictions religieuses....ICI c'est le football pas autre chose!
tokare - Thu 10 Mar à 09h47
Les quataris n'ont rien d'arabe ! Le quatar est un état-entreprise pétrolier créé dans les années 70 par Rockfeler ! leur religion est celle de la tune !
La ligue et la FFF sont au tapin des 500 M de budget du PSG et de BEINSPORT...
Ca fait un moment déja que la liberté d'expression en France est une parodie...
En ce qui me concerne, tout cela me détourne chaque jour du foot à fric !
RIX680 - Thu 10 Mar à 09h47
Je trouve que c'est bien dit.
vertmisel - Thu 10 Mar à 09h24 - Modifié Thu 10 Mar à 09h27
On pourrait disserter à l'infini des libertés et personne ne ferait la même conclusion et n'aurait la même approche sur le sujet , l'image de ses banderoles brandit à GG vaut mille mots et commentaires  lorsque ces mots perdent leur sens et qu'ils sont dénaturés ou sanctionnés financièrement ce sont des supporters qui perdent de cette liberté ce sont des stades que l'on cloisonne que l'on uniformise , le football et une question sociale avant d'être une question économique c'est l'un des lieux ou se côtoient toutes les sensibilités de notre société, brimer , sanctionner , sévir même financièrement est la preuve d'une société et d'un football  en perdition face à la puissance de l'argent et des grandes fortunes d'ou qu'elles proviennent , se taire serait leur donner raison on se doit de continuer à s'exprimer d'une manière moins radicale et provocatrice en évitant les amalgames et les pièges ou certains souhaitent nous y emmener, le football  reste et restera un sport populaire !!!
Mouais42 - Thu 10 Mar à 08h06
N'en déplaisent à beaucoup,  vert glas à raison,  et certains commentaires ici, par exemple celui de Papiantigone sont à vomir et surtout montre une ignorance flagrante de l'histoire et un sectarisme certain qui n'a rien à faire sur un forum. 
De plus,  je peux m'apercevoir que les nombreux like que reçoit ce dégénéré raciste montre à quel point notre pays bascule dans la haine et le xenophobisme.... 
Désolant... 
Papiantigone - Thu 10 Mar à 07h27
@vertglas: pauvre petit etre qui ne trouve que les gros mots, les insultes pour attaquer toute personne n'étant pas d'accord avec son discours haineux ! De nombreuses personnes sur ce site ont envie de s'exprimer librement est ce n'est pas vous qui allez dicter votre loi ! Quand au mot raciste que vous employez a tout bout de champ il me semble bien adapté à votre personnalité ! Il n'y a pas que des gens bien chez les "supporters" ! Vous en etes l'exemple vivant ! 
LesVerts - Thu 10 Mar à 07h21
Ils vont finir par nous passer aux électrochocs, comme ça on sera tous mous et bien sages dans les stades, des cars entiers viendront placés des gens lobotomisés habillés de camisoles et en musique de fond, ils passeront (d'anciens chants) de supporters, qui remontent à l'époque où ces cons de princes riches restaient chez eux et que ces suceurs de la LFP et la FFF faisaient leur boulot. Mais ça, c'était avant....
godelon42 - Thu 10 Mar à 06h51
On ne peut plus parler de liberté d expression dans notre propre pays. Tu fais de l'humour on te descend. Tu écris 2 ; 3 phrases. On te condamne. Alors arrêtons tout de suite l internet et vive Nasser Halte a la wifi .
perplexe - Thu 10 Mar à 06h14
@verglas, s'est pas parceque tu tiens des propos séveres envers des patrons d'un club, quel que soit leur nationalité qu'il faut traiter cette dénonciation de "'raciste".Papiantigone n'a fait que dénoncer certains arabes patrons mais pas tous les  arabes. Si ca se trouve tu dois en dire autant de ton patron qui est peut-être français.
Pifou42 - Thu 10 Mar à 00h59
Le plus comique c'est que les incapables de la LFP et de la FFF qui veulent apprendre "les bonnes manières" aux supporters sont les mêmes que ceux qui n'ont pas eu le courage et surtout la politesse d'aller saluer l'équipe de Bastia un soir de finale.  Avant de vouloir faire le ménage  chez les autres ils feraient mieux de nettoyer leurs fédérations.............
Kirika - Thu 10 Mar à 00h37
25 000 € ça représente rien pour le club, mais la bonne solution serait de refuser de les payer, ni plus ni moins. D'une ça ferait de l'écho dans les médias, de deux d'un point de vue légal, la sanction repose sur un néant absolu...
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire