ASSE - OM : L'ASSE garde ses distances !

Pros | Publié le par Etienne | 23 commentaires

Face à un Olympique Marseillais bien regroupé et opportuniste, les Verts s’en sortent ce soir avec le score de 1-1  et  le point du match nul. Un résultat inespéré aux vues de la physionomie du match. Retour sur un match peu rythmé, mais intense : 

Avec une composition originale et peu portée vers l’avant, les Verts ne se sont pas montrés très incisifs ce soir. L’absence de Benjamin Corgnet et le trio remodelé au milieu de terrain n’ont pas su apporter la folie nécessaire pour animer les offensives stéphanoises.


C’est pourtant de la meilleure des manières que les Verts attaquaient la rencontre. Kurt Zouma manquait tout juste d’ouvrir la marque à la 9ème minute avec une tête juste au-dessus de la cage marseillaise. Si la possession était plutôt phocéenne, les Stéphanois se montraient plus ambitieux et plus en jambes. Cependant, les frappes lointaines de Lemoine (20’) et Tabanou (25’) n’inquiétaient pas Mandanda. Par deux fois, les Olympiens s’en sortaient également bien avec les décisions arbitrales. Le carton jaune orangé de Diawara à la 11ème minute, et une intervention litigieuse dans la  surface de N’Koulou sur Romain Hamouma à la 8ème en sont les témoins directs. Par la suite, le jeu se rééquilibrait pour donner une fin de mi-temps équilibrée, mais peu garnie en occasion. Seule la frappe dévissée d’André-Pierre Gignac à la 27ème minute aurait pu inquiéter Stéphane Ruffier

 

Au retour du vestiaire, les deux entraineurs décidaient de ne pas procéder à des changements, afin de ne pas déstabiliser leurs dispositifs respectifs. C’est donc à un début de seconde mi-temps bien terne auquel on assista. C’est encore par des frappes lointaines que les Stéphanois se montraient les plus intéressants. Les tirs de Lemoine (63’ et 67’) ne vinrent toutefois pas inquiéter le portier phocéen. Le match semblait alors se stabiliser vers un nul logique, aucune équipe ne voulant perdre, mais un coup franc de Payet et une reprise de N’Koulou à la 64ème minute bousculèrent le cour de la rencontre et débridèrent le cour du jeu. 

 

De plus, les changements opérés par Christophe Galtier apportèrent de la fraicheur dans le jeu stéphanois. Corgnet entra pour remplacer Renaud Cohade, et Franck Tabanou céda sa place à Mollo, tout cela à la 76ème minute. Le tir de Mollo (81’) amorça la révolte stéphanoise. Après plusieurs minutes passées dans le camp marseillais, c’est Brandao qui apporta la délivrance à la 92ème minute, avec une tête décroisée sur un centre de Loïc Perrin. C’est donc un coaching gagnant pour Christophe Galtier, qui a décidé de laisser jouer Brandao en faisant sortir Lemoine (86’) pour laisser du temps de jeu à Erding.

 

Malgré ce coaching et un retour inespéré, on peut reprocher à Christophe Galtier une composition trop axée sur la défense. La mauvaise prestation de Kurt Zouma sur le côté droit, et la faible incursion dans le jeu offensif stéphanois de Renaud Cohade ne jouant pas en sa faveur. Si les Stéphanois s’en sortent ce soir avec le point du match nul, on peut encore s’interroger quant aux faibles initiatives offensives proposées. L’AS Saint-Etienne est ce soir 4ème de Ligue 1, et conserve 2 points d’avance sur les deux Olympiques.

 

Article plus récent chevron_right
Galtier : " Une certaine force de caractère "
chevron_left Article plus ancien
Flash : La compo des Verts !
keyboard_arrow_down Voir les 23 commentaires keyboard_arrow_down