Evect.fr

ASSE 3-2 Sochaux : c'était chaud !

Publié le par Raph' 0 commentaire
Après avoir mené 3-0, les Verts ont finalement gagné 3-2 face à Sochaux pour leur premier match de la saison à Geoffroy-Guichard. Ils auront produit un jeu assez enthousiasmant en attaque et se seront montrés réalistes en inscrivant trois buts, parfois contre le cours du jeu, mais auront parfois failli en défense et notamment manqué d’attention, encaissant deux buts coup sur coup, ce qui remit les Sochaliens dans la partie. Mais l’essentiel est là, les Verts ont pris les trois points et se relancent donc au classement. Ils tenteront d’engranger une deuxième victoire samedi prochain à Rennes, ce qui ne sera pas chose facile. Après avoir perdu leur premier match de la saison une semaine auparavant face au PSG (3-1), les Verts se devaient de se reprendre et en avaient l’opportunité grâce à ce match à domicile face à Sochaux, qui avait gagné son premier match. L’enjeu était de taille : une victoire aurait relancé les Stéphanois, aussi bien d’un point de vue psychologique que comptable, tandis qu’une défaite les aurait immobilisés au fond du classement, une position tristement familière à l’ASSE depuis quelques années. En vu de remporter cette première rencontre à domicile et de renouer le lien avec le public, Christophe Galtier avait aligné la même équipe qu’à Paris, à deux exception près : Bocanegra n’apparaissait pas sur le feuille de match et était remplacé par Matuidi, de retour de suspension, au poste d’arrière gauche, tandis que Sanogo se substituait à Rivière à la pointe de l’attaque Stéphanoise. Les Verts démarrent fort Un ballon perdu par les Verts au milieu de terrain profita à Maurice-Belay qui effectua le premier tir du match, non cadré (2ème). Les Stéphanois se montraient hésitants en ce début de match et se mettaient en danger. Mais ils répliquèrent sur un coup-franc de Payet que Marchal dévia pour Sanogo, mais l’Ivoirien ne cadra pas sa tête. Payet traversa ensuite le terrain latéralement balle au pied pour servir Perrin qui décala Ebondo. La nouvelle recrue Stéphanoise effectua sans contrôle un centre magnifique que Sauget dévia de sa tête dans son propre but (6ème) ! Déjà 1-0 pour les Verts ! On ne pouvait pas rêver meilleur début de match. Les Sochaliens tentèrent de riposter, mais Janot effectua un bel arrêt sur une frappe très lourde, avant de capter vivement le ballon sur sa ligne suite à un corner. Mais les Verts subirent un coup dur avec la sortie prématurée de Marchal, victime d’une blessure à la cuisse. Il fut remplacé par Benalouane (15ème). Un coup-franc de Perquis frôla ensuite le poteau droit de Janot après que le ballon ait traversé le mur Vert (17ème). Sako effectua ensuite un joli numéro dans la surface Sochalienne, effaçant son défenseur et frappa dans un angle fermé, mais Dreyer était vigileant (22ème). Sochaux prit ensuite le contrôle du jeu et les Verts n’étaient pas à l’abri d’une égalisation tant qu’ils n’aurait pas doublé la mise. Un coup-franc de Martin obligea Janot à se détendre et sortir la balle juste sous sa barre transversale (32ème). Après 35 minutes de jeu, les deux équipes étaient à égalité au nombre de tirs (6). Martin inquiéta encore l’ASSE sur une lourde frappe que Janot sortit encore (43ème). Les Verts étaient clairement dominés en cette fin de première période. Lancé en profondeur, Perrin fut ensuite déséquilibré dans la surface sochalienne, mais l’arbitre ne broncha pas (43ème). La pause intervint enfin sur cet avantage de 1-0 pour les Stéphanois, qui étaient parvenus à préserver leur avantage au score mais qui allaient devoir se mettre à l’abri en seconde mi-temps. 10 minutes de folie ! Au retour des vestiaires, Rivière avait remplacé Sanogo. Les Verts étaient mieux en cette reprise mais la pression sochalienne se faisait toujours sentir par intermittence. Mais ce deuxième but intervint enfin ! Suite à un superbe centre de Payet, Perrin frappa le ballon de la tête mais trouva la barre transversale avant de reprendre de nouveau de la tête pour marquer en deux temps (57ème) ! 2-0 pour l’ASSE ! Mais les Verts enfoncèrent encore le clou ! Payet frappa un corner, Benalouane remit de la tête le ballon devant le but et Perrin se jeta pour le reprendre et inscrire un doublé et porter le score à 3-0 (64ème) ! Mais alors que l’on croyait le match plié, Sochaux marqua par deux fois en l’espace d’une minute, tout de suite après le 3ème but Stéphanois, ce qui relança complètement la partie (66ème, 67ème) ! Cette réduction du score éclair était pourtant somme toute logique au vu de la physionnomie du match. Mais les Verts faillirent marquer leur 4ème but : Rivière, lancé dans la profondeur par Payet, se présenta seul face à Dreyer mais manqua son duel (80ème) ! Payet de la tête manqua ensuite le cadre (83ème). Les Stéphanois perdaient beaucoup de ballons et se mettaient en difficulté. Après un léger temps fort de l’ASSE, Bakambu faillit égaliser et fit passer un gros frisson dans les tribunes du Chaudron ! Quelle pression dans ces dernières minutes ! Et enfin, le coup de sifflet final retentit, délivrant Geoffroy-Guichard et marquant la première victoire des Verts de la saison !
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire