ASM 2-1 ASSE : les Verts craquent (encore)

Pros | Publié le par Pierre Roure | 0 commentaire
Après la déconvenue face à Bastia lors de la précédente journée, les Verts se devaient de récolter des points du côté de la principauté. Face à un adversaire taillé pour la Ligue des Champions, les stéphanois ont alterné le bon et le moins bon avant de craquer en toute fin de match... C'est une mauvaise habitude qu'ont pris les hommes de Christophe Galtier cette saison. Alors qu'ils tenaient le point du match nul face à une équipe monégasque relativement terne, l'ASSE a cédé sur un but d'Ocampos à la 85ème minute de jeu. Pourtant, rien ne laissait présager un scénario à suspens tant la première période des Verts fut indigeste. Complètement inoffensifs, les joueurs stéphanois ne se sont guère montrés dangereux, se contentant la plupart du temps de repousser les timides assauts monégasques. Ferreira Carrasco ouvrit le score au quart d'heure de jeu suite à une merveille de passe de James Rodriguez qui déboussola totalement Clerc, fautif sur ce but. Hormis une action de Tabanou, la possession de balle était majoritairement à l'avantage des locaux et c'est logiquement que le tableau d'affichage indiquait 1-0 à la pause. À l'entame de la seconde mi-temps, les Verts montrèrent un tout autre visage, certainement grâce au discours de Galtier qui raisonna jusqu'à dans les couloirs du Stade Louis II. Ces bonnes intentions furent rapidement récompensées par l'égalisation de Romain Hamouma bien servi par Cohade (49e). On se disait alors que l'ASSE avait fait le plus dur en recollant au score... Malgré des offensives intéressantes et de beaux mouvements, le talent de l'ASM a fait la différence. Dénouement cruel pour les hommes de Christophe Galtier qui repartent du Rocher avec 0 point. Un nouveau coup de massue pour l'ASSE qui n'aura véritablement joué qu'une mi-temps dans ce match. Des erreurs récurrentes qui coûtent chères face à des adversaires de ce niveau...
chevron_left Article plus ancien
Flash : défaite des Verts 2-1
keyboard_arrow_down Voir les 0 commentaire keyboard_arrow_down