ASC - ASSE : par la petite porte !

Pros | Publié le par Etienne | 0 commentaire
Après deux reports successifs, les Verts retournaient ce soir sur la Côte d’Azur pour la deuxième fois en quinze jours, pour y affronter l’AS Cannes, dans le cadre des 32èmes de finale de la Coupe de France.  Avec une composition jeune et peu habituelle, les Stéphanois, malmenés par la fougue des jeunes Cannois et peu aidés par un arbitrage plus que contestable, auront ce soir vécu un match compliqué.
L’entame de match ne laissait pourtant pas présager un tel scénario. En effet, Brandao ouvrait la marque dès la 20ème minute, concrétisant une large domination dans les premières minutes. Cependant, la physionomie du match s’est peu à peu redressée, avec des Verts qui géraient le match plus qu’ils ne le jouaient réellement. Ainsi les premières offensives cannoises arrivèrent, notamment grâce à des coups francs (25’ et 28’) bien arrêtés par Jessy Moulin. Quelques minutes plus tard, c’est Allan Saint-Maximin qui faisait la différence pour servir Cohade, pour malheureusement tirer juste au-dessus des buts d’Anthony Beuve. Arrivées à la mi-temps sur ce score de 1 à 0, les deux équipes pouvaient toutes deux encore prétendre à la qualification. 

Au retour des vestiaires, le match a peu à peu perdu en intensité, ceci étant dû à la multiplication des cartons, quelquefois superflus. C’est dans un premier temps le jeune Jerrold Nyemeck (51’), puis Jérémie Clement (55’) qui en écopèrent
Ce début de seconde mi-temps fut également extrêmement significatif vis-à-vis d’un problème cyclique chez les Verts, les coups de pied arrêtés. Les deux coups francs de Cohade (52’) et Mollo (55’) finirent respectivement dans le mur et le ciel cannois, preuve d’une difficulté récurrente. La frappe puissante de Mollo (60’) qui terminait sur la barre transversale fut la seule réelle frappe dangereuse de cette seconde mi-temps. 

Poussés par leur public et fortement aidés par Freddy Fautrel, l’arbitre de la rencontre, les Cannois multiplièrent les opportunités. Premièrement avec un bon coup franc bien capté par Jessy Moulin, à la 56ème minute, puis avec une frappe lointaine de Lenzini à la 62ème. Ils finirent par concrétiser cela à la 69ème minute, par l’intermédiaire de Mickael Darnet, sur une frappe puissante à bout portant. À noter la défense totalement apathique sur cette action. 
Les sorties d’Allan Saint-Maximin (64’) auteur d’un bon match, puis de Brandao (78’), peu en vues après son but, au profit de Gradel et Erding apportèrent un (petit) peu de dynamisme dans l’attaque stéphanoise. Le turc fut tout près de redonner l’avantage aux Verts à la 79ème minute.
Dans le même temps, Mr Fautrel attribuait deux cartons jaunes successifs, dont le second très sévère (75’ et 80’) à Pierre-Yves Polomat. Il termina sa distribution 5 minutes plus tard, avec Florentin Pogba. 
C’est donc en toute logique que les deux équipes se dirigèrent vers une prolongation, pas nécessairement la bienvenue à cette période de l’année. 

La prolongation fut sans réel intérêt, si ce n’est le carton rouge attribué à Adbel Jamai pour un véritable attentat sur Fabien Lemoine (à noter les très intelligents sifflets du public cannois lors de la sortie provisoire du joueur stéphanois).
Après une balle de match manquée par Fabien Lemoine, les cannois s’imposent donc 4 – 3 aux tirs aux buts. 

L’ASSE est donc éliminée de la Coupe de France en 32ème de finale. Sur les 20 dernières années, les Verts se sont fait éliminer 15 fois à ce stade ou avant. Dominateurs en première période mais sans réellement tuer le match, ils se sont fait surprendre en deuxième par des Cannois déterminés. Espérons que cette élimination puisse servir d’électrochoc pour la suite du championnat. En effet, aux vues du niveau de jeu affiché par certains joueurs ce soir, on peut s’interroger sur l’avenir proche de l’équipe. 

Photo de Victor Petit
chevron_right Voir la fiche de Victor Petit
Article plus récent chevron_right
Gradel s'emporte sur Twitter !
chevron_left Article plus ancien
Flash : ASC 1 - 1 ASSE (4 tab 3)
keyboard_arrow_down Voir les 0 commentaire keyboard_arrow_down