A Metz, l'attaque pose problème

Pros  #ASSEFCM   | Publié le par Tibo | 18 commentaires
Sur la sellette, Philippe Hinschberger cherche des solutions pour donner un second souffle au FC Metz. C'est surtout du côté de l'attaque que le bât blesse avec seulement trois buts inscrits, une carence importante que le technicien Lorrain explique ce vendredi dans les colonnes du Republicain-Lorrain :

« Il n’est pas question de tout remettre en cause bêtement, mais on ne va pas continuer dans quelque chose d’improductif. C’est logique. Mon rôle, c’est d’amener l’équipe à se créer ces occasions. Après, on ne sait jamais si le but sera marqué. Je n’ai pas de prise là-dessus. Pourtant, on travaille beaucoup devant le but à l’entraînement. Alors on peut changer de système, aménager certains secteurs de l’équipe… Mais l’animation offensive ne se fait pas en claquant des doigts.
On a vendu Sarr, on a eu du mal à recruter et, résultat, tu commences la saison avec Gauthier Hein qui joue en L2 aujourd’hui. Pour moi, c’est l’image. L’an dernier, notre saison, c’est 13 points en 7 matches avec Erding qui marche sur l’eau. Après sa blessure, on prend 6 points en 12 matches, avec Diallo et Vion, avant de nous appuyer sur Sarr et Diabaté. Voilà. Cet été, on a mis du temps pour remplacer Sarr, Rivière est arrivé à moitié blessé, Roux n’avait pas joué durant cinq mois… Encore une fois, on joue avec une animation reconstituée. Il ne faut pas s’étonner si on ne trouve pas la bonne carburation d’entrée. Pourtant, on a les occasions ! On aurait dû faire mieux mais il ne faut pas me dire qu’on devrait avoir huit points de plus. »
Article plus récent chevron_right
Le derby sur Canal +
chevron_left Article plus ancien
Flash : Pierre-Gabriel forfait avec les Espoirs !
keyboard_arrow_down Voir les 18 commentaires keyboard_arrow_down