Evect.fr

40 ans après, Piazza en dédicaces

Publié le par Thomas 19 commentaires
Des souvenirs vont peut-être remonter en vous demain, jeudi 17 septembre. 40 ans plus tôt jour pour jour débutait l'épopée stéphanoise de 1975-1976. En effet, le 17 septembre 1975, les Verts allaient dominer le FC Copenhague chez eux 2-0 grâce à Revelli et Larqué. Une rencontre également disputée par le légendaire Oswaldo Piazza.

Le défenseur argentin sera justement en séance de dédicaces demain soir avant la rencontre contre Rosenborg à Geoffroy-Guichard. Si vous désirez un autographe et une photo de l'homme qui compte plus de 300 matchs sous le maillot Vert, rendez-vous au musée des Verts entre 18h et 19h. Et si vous voulez simplement visiter ce musée, il sera ouvert de 10h à 20h35 !

Tags : , ,

19 commentaires
vert glas - Wed 16 Sep à 19h33
mezenc43 - berdoll c'est les sardines à partir de 1977 et Skoblar c'est surtout au début des années 70 qu'il quittera en 1975, entre les deux, le foot avait changer. je regarde beaucoup les match de cette époque et surtout je "campais"en ce temps là à GG.
Voir la suite des commentaires
vert glas - Wed 16 Sep à 19h04
mezenc43 -souviens toi l'arrière latéral qui montait principalement était pas Farison, mais Janvion. AC Hervé Revelli jouait majoritairement en pivot et décrochait et tout les AC pratiquement en France essayait de limiter ex Lacombe. c'est le demi défensif qui s'occupait principalement de l'AC. hormis les ONNIS et BIANCHI qui jouait un véritable rôle à l'ancienne. Sainté comme tout les clubs essayait d'imiter l'Ajax, mais bien sûr les individualités hollandaises faisaient que tous y compris Sainté, n'étaient qu'un ersatz de l'Ajax
mezenc43 - Wed 16 Sep à 18h44
oui oui vert glas je suis d'accord avec toi! j'ai 54 balais je me souviens bien, mais il est vrai qu'à l'époque les mecs de plus d'un mètre 80 étaient pas légion, Piazza faisait partie des "bêtes" comme Katalinski à Nice si tu te rappelles!
mezenc43 - Wed 16 Sep à 18h22
C'était simple la méthode Piazza, je récupère le ballon et je remonte tout droit! Pas grand monde qui se mettait devant! La classe et pas spécialement technique. Un mec comme Bayal aurait pu lui ressembler mais il ne va jamais au bout de ses actions, dommage!
mezenc43 - Wed 16 Sep à 18h19
Pourquoi Piazza n'est pas ambassadeur au fait quelqu'un sait? Il mérite plus que Platini !!
ANO - Wed 16 Sep à 15h35
Commentaire supprime
PIAZZA - Wed 16 Sep à 14h59
Mon idole en dédicaces. dommage, je ne peux pas aller le voir.
Inoubliable, ce joueur nous a fait tous rêver.
FM - Wed 16 Sep à 13h14
Un mois de juillet ,de je ne sais plus quelle année, je l' ai vu pour la
première fois sur le terrain annexe de GG, (derrière le kop sud) il
venait seulement d' arriver avec Yvan Curkovic...j' étais passé voir les
"nouveaux" ...
fredo42 - Wed 16 Sep à 11h39
Bonjour à tous ..oui on se souvient tous de cet énorme défenseur central .quelle époque ..et il n'était pas tous les jours dans le bureau du président pour augmenter le salaire de milliers de francs ..ceux là allait au charbon ....
guyboi - Wed 16 Sep à 11h17
Oswaldo , ses cheveux mi-longs au vent, ses chevauchées fantastiques qui faisaient se lever le stade, son entente avec l'excellent Lopez ( Perrin est son digne héritier) , que de souvenirs, et quelle équipe !
evect76 - Wed 16 Sep à 10h27
Piazza et ses chevauchées d'anthologies lorsqu'il remontait le ballon jusqu'au rond central et au delà !
bidgy - Wed 16 Sep à 09h42
oswaldo j ai 54 ans et tu es toujours dans mes pensées merci pour tout
vert glas - Wed 16 Sep à 09h38
Piazza-Lopez-Janvion-Farison. quelle défense!! avec Merchadier en remplaçant.
vertefibre - Wed 16 Sep à 09h30
je fais partie de ces supporteurs qui ont eu la chance d'assister dans le chaudron à ses chevauchés fantastiques crinière au vent . Que de beaux souvenirs, merci oswaldo, il a marqué ma génération de façon indélébile, ineffaçable, quel footballeur de nos jours pourra laisser de telles empreintes, mis à part les Méssie et Ronaldo, puis surtout ce qu'il faut souligner,il y avait pas autant de fric, et l'amour qu'il avait pour ce maillot vert, alors qu'il venait d'argentine, que c'est beau , à putain de nostalgie quand tu nous tiens................
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire