Evect.fr

#ASSESCO : Du spectacle et des points négatifs (J-12)

Publié le par Raphaël 19 commentaires

Dimanche dernier, l’AS Saint-Étienne recevait le Sco d’Angers pour le compte de l’avant-dernier match de la douzième journée de Ligue 1. Fort de son groupe au complet, Jean-Louis Gasset s’est appuyé sur son “onze-type” en 4-2-3-1, avec cependant la titularisation notable de Diony et Nordin :


Khazri

Diony------------------------------------Cabella---------------------------------Nordin


   M’Vila---------------------------Selnaes


Kolodziejczak------------Subotic-----------------------------Perrin-----------------Debuchy




LE MATCH EN UNE PHRASE :


Un engagement dynamique des stéphanois, entaché par une fébrilité défensive et une difficulté à se créer ou à terminer des occasions.


Les débats semblaient bien partis pour être équilibrés au tout début de la rencontre. D’un côté, Sainté faisait le jeu, comme à son habitude face aux équipes paraissant “moins fortes” sur le papier, tandis qu’Angers exploitait très bien le jeu en contre face à une défense incontournablement lente. Si défensivement, on retrouvait le traditionnel 4-4-2 à plat, le schéma tactique de Gasset proposé lors de la mi-temps était totalement inédit offensivement : titularisé à gauche, Diony s’est retrouvé la plupart du temps très proche de Khazri dans l’axe avant de s'émanciper peu à peu en allant sur l'aile, alors que Nordin repiquait également à l’intérieur, mais un cran en-dessous aux cotés de Remy Cabella. Les deux latéraux Debuchy et Kolo étaient positionnés très haut sur le terrain sur la ligne des milieux offensifs, alors que Selnaes jouait en position de pur milieu axial, décalant M’Vila soit en position de sentinelle centrale devant la charnière, soit en défenseur centrale gauche. Ainsi, en phase offensive, on avait une sorte de 3-1-4-2 qui se présentait comme ceci :


Diony----------------Khazri


Kolodziejczak-----------------Cabella-------------------------Nordin-------------------Debuchy


Selnaes


(M'Vila)


(M’Vila)--------------------Subotic------------------Perrin



MILIEUX OFFENSIFS :


On peut noter que dans cette configuration, Nordin s’est trouvé très à l’aise dans l’axe techniquement. Peut-être même trop, puisqu’à vouloir systématiquement éliminer son adversaire et faire des grigris, il ralentissait le jeu, et la défense angevine avait le temps de se replacer. Il a été en mesure d’amener un but à plusieurs reprises, mais il a été beaucoup trop individualiste dans ses choix ou maladroit, loupant l’immanquable à la 57eme minute, et oubliant Debuchy à sa droite dans la surface juste avant sur un jeu en triangle entre Diony, Cabella, Khazri et lui-même. Il s'éteint assez tôt dans la rencontre


Cabella a été plutôt à son aise dans son rôle de meneur de jeu habituel, un peu moins en vue que la semaine dernière, délivrant une passe décisive et étant à son avantage en un contre un. Il faut qu’il simplifie encore un peu son jeu. L'ajaccien est en train de récupérer son niveau qui l'avait propulsé au rang des meilleurs joueurs du club en seconde partie de saison dernière, et son influence pèse de plus en plus sur le jeu, se muant en véritable créateur d'occasions.


ATTAQUANTS :


Diony a commencé à plus prendre l’aile au fil du temps, laissant Khazri seul dans l’entrejeu. Il a multiplié ses appels dans le dos de la défense, sur les ailes et dans l’axe, et a beaucoup combiné avec ses partenaires. Il a parfois eu du mal techniquement, mais il a compensé par un grand engagement physique, et a été récompensé par un but.


Ce qu’il faut remarquer concernant le numéro 10 stéphanois, c’est que JLG aura beau vouloir l’installer au poste de numéro 9, il est beaucoup trop esseulé en l’absence d’un second attaquant à ses côtés, et n’a pas le physique pour bouger une charnière avec de grands gabarits, malgré une technique et une qualité d’appel rare en Ligue 1. On pourra également noter que le meilleur match qu'a fait Khazri depuis le début de la saison, reste celui contre Guigamp lors de la 1ère journée lorsqu'il jouait en position de 10 / Faux numéro 9 aux côtés de... Diony.


LATÉRAUX :


Kolo a une bonne qualité de centre, avec une passe décisive pour Debuchy à la clé, mais était à la peine sur ses déplacements, ses contrôles, et ses passes, sans compter que son repliement défensif laisse à désirer, si on compare ses performances à celles de coéquipier sur l'aile opposé, qui a été brillant offensivement.


Buteur heureux sur le but du 2-1 à la 45’+2, mais aussi malheureux en détournant la frappe sur l'égalisation qui a suivi, Debuchy a fait le job et a fait partie des joueurs qui ont tiré l’équipe vers le haut, en étant impliqué sur plusieurs buts de son équipe.

MILIEUX AXIAUX :


Selnaes a été probablement le joueur qui a créé le plus de situations dans le match. Alternant à merveille le jeu long et court, les passes à ras-de-terre comme les transversales, jouant aussi bien latéral pour aérer le jeu que vertical pour casser les lignes et prendre la défense dans le dos, il a été très dangereux, et confirme son entrée dans une autre dimension cette saison. Il semble désormais endosser un vrai rôle de milieu relayeur, harcelant le porteur du ballon à la récupération et ne se contentant plus de l’attendre comme un numéro 6. Il lui manque toujours cette prise d’initiative dans ses frappes de loin pour apparaître comme un milieu complet, ce qui ne saurait tarder.


M’Vila a pris moins d’initiatives que son compère norvégien sur ses passes vers l’avant, même si cela ne lui enlève pas la qualité de son jeu long et sa vision du jeu (il a eu 96% de passes réussies sur l’ensemble du match!). Bien qu’il est très appliqué sur ses passes, on a toujours la sensation qu’il joue un cran en-dessous de son niveau de la saison dernière, lorsqu’il était largement au-dessus en terme de verticalité dans son jeu. Défensivement, il a soufflé le chaud et le froid, comme c’est le cas de toute l’équipe d’une mi-temps à l’autre depuis plusieurs journées. Il était capable de réaliser aussi bien de bonnes interceptions, que de ne pas être souverain dans les duels et de temps en temps transparent à la récupération. Ce qui est embêtant quand on sait que Selnaes se jette très souvent. Mais même à ce niveau, difficile de trouver un meilleur joueur que lui à son poste en Ligue 1.


CHARNIÈRE :


Le Cap'tain est de retour, ou du moins le fait penser. Livrant un vrai discours de capitaine avant le début du match, on a eu du mal à le reconnaître dans ses paroles et dans sa performance. Il a été tout simplement bon. Coupables de nombreux errements défensifs depuis le début de la saison et souvent pointé du doigt, il a été très propre sur ses tacles et dans ses relances, laissant entrevoir du retour de Perrin à un niveau au moins proche de celui qui était le sien il y a de cela plusieurs mois.


Le problème des deux défenseurs centraux depuis le début de la saison, c’est que quand l’un effectue un match correct, son pendant est totalement à la ramasse. Donnant une copie correcte pendant les premières dizaines de minutes, Subotic s’est tout simplement fait transpercer par l’attaque d’Angers et Bahoken. Bien sûr, il n’a pas du tout été aidé par la transparence totale de Kolo en défense, mais le troisième but du SCO d’Angers reste une erreur assez conséquente, représentant parfaitement les maux de la défense stéphanoise depuis le début de la saison.


GARDIEN :


Ruffier a été à la peine sur le premier but, en étant trop rentré dans ses cages et dans l’obligation de relâcher sa balle sur le corner, mais n’a pas pu faire grand-chose sur les deux autres, l’un étant une frappe contrée, l’autre un tir à bout portant. Un match moyen pour le portier stéphanois, pas aidé par sa défense.


(Seules les performances individuelles du onze ont été analysées, les remplaçants n'ont pas eu de critiques)

BILAN :


Au terme de cette rencontre, on aura vu beaucoup de buts, beaucoup de caractères pour revenir au score, et quelques beaux visages, comme celui d’Hamouma, qui a fait une entrée correcte, ponctuée par un but sur une frappe déviée. (On espère qu’il aura le temps d’en faire une deuxième avant de le revoir dans un mois et demi)

Mais le score est à la fois flatteur et peu flatteur. Flatteur parce que sur les 4 buts, deux ont été offert par la défense angevine : l'un est un CSC du défenseur Vincent Manceau, l'autre est une frappe déviée d’Hamouma. Les 4 buts n’effacent pas pour autant les mauvais choix effectués par les joueurs en attaque à l’image de Nordin, ou bien plus globalement la capacité d’exister et de se créer des occasions concrètes, comme avec le cas Khazri. Il faut aussi ajouter que la défense angevine semblait particulièrement friable, au même titre que celle de Sainté, et le pressing adverse était inexistant durant une grande partie de la rencontre, les joueurs n'étant pas du tout attaqués.

Ensuite, peu flatteur parce que se prendre 3 buts à domicile est déjà assez lourd, mais ça l’est plus encore face à une équipe à réputation défensive comme Angers. À l’approche de grandes échéances comme le derby ou le FC Nantes qui est en pleine bourre offensivement, on se demande si Gasset aura la formule pour réguler sa défense à temps, lui qui peine à la trouver depuis le début de saison. La deuxième mi-temps à aussi montrer le gros problème de l’équipe qui a tendance à reculer, alors qu’on le pensait régler avec le discours des joueurs avant le match.



Tags : ,

19 commentaires
Sphynx - Wed 07 Nov à 18h21
Bon papier et bonne analyse ! mais gaffe à l'orthographe... ;) ALV!
RAPHASSE85 - Wed 07 Nov à 16h43
N'hésitez pas à faire parvenir vos réactions concernant la rubrique qui est évolutive. J'ai changé un peu la forme par rapport aux précédentes, qui n'étaient que des résumés globaux des différentes mi-temps. :)
FM - Wed 07 Nov à 16h07
Je suis fan de vos analyses objectives et argumentées . Bravo, Continuez
panth42 - Wed 07 Nov à 15h01
Ce serait bien de faire cet article de débriefing après chaque match . 
dark42 - Wed 07 Nov à 14h26
Super analyse 👍
Thedge - Wed 07 Nov à 14h26
Et bien ça c'est de l'analyse ! Ça parle foot, j'aime ça. Rien à ajouter, tout est dit.
lifegreen - Wed 07 Nov à 14h22 - Modifié Wed 07 Nov à 14h47
Voilà un jour qui n'est tombé dans les filets d'un grand club, jeune de 17 ans, suivi de longue date d'un supporter vert, thiago almada, un joueur pas technique, mais ultra technique, il porte très bien le ballon, un super touché de balle, qui plus est explosif, il va très vite balle au pied puis un jeu sans ballon très efficace, il est milieu offensif et dispose d'une superbe frappe de balle, il marque souvent, à 17 ans seulement, il a déjà quelques matchs en Premier Division Argentine… Vraiment il vaut le coup, il joue à Velez, si on souhaite disposer d'un joueur avec un fort potentiel et une technique d'un niveau supérieure : https://www.youtube.com/watch?v=8Zw52hI84s4 
lifegreen - Wed 07 Nov à 14h00
Bravo à vous :) Très bonne analyse, j'aime çà ;)
Bouffonvert - Wed 07 Nov à 13h43
Très bon débriefing. 
Alolubo42 - Wed 07 Nov à 13h27
Ç est vrai prendre 3 buts à GG contre une équipe du bas de tableaux...à méditer et ne pas rééditer.
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire