Evect.fr

#ASSEOM : Lucarne Opposée avec CamelusBlaah

Publié le par Paul 14 commentaires
C'est votre rendez vous de l'avant match, nous partons en lucarne opposée à la rencontre d'un média ou d'une personnalité du club que l'ASSE affronte chaque week end. Cette semaine c'est CamelusBlaah, académicien sur le site Hors-Jeu.net qui répond à nos questions. Attention cette interview contient du Rudi Garcia. 

Parlez nous un peu de vous, quel est votre positionnement par rapport au club ?
Autrefois abonné au Vélodrome, attendant que mes filles soient grandes pour éventuellement y revenir avec elles (encore que je me demande si leur infliger ça ne serait pas assimilé à de la maltraitance psychologique). En attendant, c'est devant la télé ou des streamings douteux que je suis chaque match et en narre le compte rendu avec ce qu'il faut d'analyse et de gros mots dans la Canebière académie, créée par le regretté Moké sur qu'est Horsjeu.net (mâtin ! quel site). Une sorte de troubadour anal de nos exploits, en quelque sorte.

Points forts et points faibles de l'équipe ?
Alors, les points faibles (on n'avait pas parlé de réponses courtes, à la base ?). Je ne veux pas croire que nos joueurs (ou en tout cas pas tous) soient devenus des viers marins (nom sudiste de l'holothurie, je ne crois pas que vous ayez ça dans le Forez) en un été, aussi vais-je principalement faire porter le chapeau sur l'entraîneur, dont l'impuissance le dispute à une personnalité consistant essentiellement à redéfinir les notions de bassesse et de mesquinerie à chaque conférence de presse. En un mot comme en cent : dehors. Dehors, et vite, avant que l'on ne se penche également sur le cas de l'incompétent qui le maintient là, et dont l'on aimerait qu'il se montre aussi performant dans la gestion de l'équipe première et du recrutement qu'il l'est dans la répression des supporters ou l'équipement du stade en LED dernière génération.

Points forts : comme je le disais, je suis confiant dans plusieurs de nos joueurs, à condition qu'on les tire de leur dépression. A voir si le traitement réside dans un gros câlin ou un bon coup de pied au cul, ça doit dépendre des cas (coucou, Dimitri). Et voyons le positif de la situation, direction et entraîneur (dehors) se montrent si détestables qu'il vont peut-être réussir à ressouder les supporters.

Ce que vise le club, attente des supporters pour cette deuxième partie de championnat?
Vous ai-je seulement dit que Rudi Garcia (dehors) n'était toujours pas licencié ? Sinon, sportivement parlant, l'objectif reste une qualification en ligue des champions, dans l'absolu encore atteignable pour peu qu'un sursaut se produise. Même si pour le moment nous sommes nombreux à croire davantage en nos chances de nous taper Scarlett Johansson que de voir l'OM accrocher la 3e place.

Quelle importance peuvent avoir les ''incidents'' du match de Monaco dans la rencontre de mercredi ?  
Déjà, il faut relativiser la notion d'incidents par rapport à ce qu'à connu l'OM par le passé. Au contraire, Eyraud et Garcia (dehors) doivent mesurer la chance que la situation se tende aussi tard, et aussi peu violemment pour l'instant. Le problème est que même si prise de conscience il y a, on ne voit guère de sortie positive  : on l'a vu dans nos temps forts contre Monaco, les joueurs sont capables de sursaut d'orgueil, le problème étant que celui-ci ne dure que 20 minutes. Or, dès que l'on enlève toutes les ressources que l'on rassemble sous le nom de "couilles", il faut bien se rendre compte que le niveau de jeu est abyssal et les automatismes inexistants. Nos joueurs sont donc confrontés au double défi, d'abord de retrouver une capacité mentale digne de ce nom, et ensuite d'apprendre à jouer au football ensemble. Et si les manifestations de supporters peuvent éventuellement les aider à être plus performants sur le premier critère, je ne vois pas trop en quoi elle remplaceraient le travail de fond qu'était censé mener Rudi Garcia (dehors).

Le joueur de Marseille à suivre cette saison, celui que vous allez vendre 20 M€ à Portsmouth en Juin ?
20 millions à Portsmouth ? A ce rythme, Florian Thauvin (qui restera cependant notre meilleure vente). Bon, d'accord, c'est pessimiste. Disons Jordan Amavi : il est de plus en plus grillé chez nous, mais un recruteur imbéc... audacieux peut croire en son réel potentiel. Ou encore Grégory Sertic, si Eyraud veut gagner une crédibilité de négociateur hors-pair.

Le joueur emblématique de Marseille, celui qui met tout le monde d'accord de 7 à 77 ans ? 
Jean-Pierre Papin. Même s'il n'a pas hélas eu la consécration européenne avec nous, il incarne à merveille la devise "droit au but". En tant qu'académicien chez Horsjeu, j'aurais aussi une pensée pour Gunnar Andersson, qui ajoute à l'efficacité du canonnier l'élégance d'être mort alcoolique. Bref, des buteurs, étant entendu que l'identité olympienne s'exprime depuis toujours avant tout à ce poste (pas vrai, camarade Jacques-Henri ?). D'ailleurs, Valère Germain est lui aussi en train de mettre tout le monde d'accord.

Le joueur de chez vous qui conviendrait parfaitement à l'effectif Stéphanois ?
Grégory Sertic. Mais dépêchez-vous, on a déjà reçu une offre de Portsmouth à 20 millions.

Comment jugez vous l'évolution de Dimitri Payet sous le maillot de l'OM ?
Le souci n'est-il pas qu'il n'a pas évolué tant que ça, justement. Capable d'être génial sur un temps déterminé avant de s'enfermer dans des caprices de péteuse, pourquoi pas pour un jeune joueur. À 30 ans passés, cela commence à faire désordre, surtout avec en plus ce brassard dont l'on se demande bien pourquoi il a été choisi pour le porter.

Ce que vous évoque Sainté ?
C'est moche. Non, je plaisante, en vérité, j'ai eu l'occasion de découvrir le centre de Saint-Etienne naguère pour raisons professionnelles, et donc d'avoir un avis dépassant un peu le cliché habituel : en étant plus objectif et nuancé, je peux vous affirmer que c'est moche. Ceci dit, la ville semble nettement moins antipathique que Lyon, ce qui ne surprendra personne. Enfin, je dis ça mais je ne vous cache pas que vu de Provence, tout ça c'est un peu la même chose, n'est-ce pas.

Ce que vous redoutez avant la rencontre ? 
La branlée est tellement attendue qu'on ne la redoute pas. À la rigueur, un scénario encore plus redoutable serait un vieux nul 1-1, avec polémique arbitrale en sus, qui autoriserait Rudi Garcia (dehors) à nager dans l'autosatisfaction et Jacques-Henri Eyraud à ne rien tenter qui le remette en cause (je dis ça mais je serai le premier à faire décoller l'hélicobite sur l'égalisation d'Ocampos à la 92e).

Si vous ne deviez prendre qu'un seul joueur de l'ASSE, lequel et pourquoi ?
Roland Gromerdier. (ndlr son collègue chez Hors-Jeu)

Votre meilleur et votre pire souvenir contre les Verts ?
Dans les meilleurs, je pourrais dire le but de Valbuena en 2007 qui nous qualifie pour la Ligue des Champions, mais j'étais coincé dans une réunion de merde et je ne l'ai donc pas vu en direct ; un événement qui a grandement contribué à me faire relativiser mes priorités professionnelles. J'ai également bon souvenir d'un match vécu au Vélodrome où vous égalisez à la 90e, avant que nous ne vous en remettions un dans la foulée (NB : après vérification des archives, c'était en 2001 : https://www.youtube.com/watch?v=JFJ-8r5x_Qg. Il s'agissait des heures les plus sombres de notre histoire, je ne sais pas pourquoi mon cerveau a gardé ça comme un bon souvenir).

Pour le pire souvenir, je ne vais pas dire le 5-1, c'est surfait. Non, celui que j'ai vraiment en travers, c'est celui de l'année Bielsa, où vous égalisez à 2-2 dans le temps additionnel grâce une faute de brute sur Alessandrini, non sifflée. Ce match s'inscrivait dans une série de points perdus sur le fil. Ensuite, les joueurs ne lâchent mentalement, comme pour mieux montrer qu'il n'avaient aucunement besoin de Clément Turpin pour les saborder vu qu'ils y arrivaient très bien tout seuls. Bref, il aurait peut-être suffi que ce but n'existât pas pour que la fin de notre saison en fût changée du tout au tout.

Prono du match ? 
J'y crois, à ce match nul qui emmerderait tout le monde.

Une dernière question, qui c'est les plus forts ?


Retrouvez une partie de cette interview en Lucarne Opposée dans l'avant match d'Activ Radio et dans le débrief d'après match avec Judi, Faustine et Paul de l'équipe d' Evect. 
Merci à CamelusBlaah pour sa disponibilité et son temps dans la réalisation de cette interview. N'hésitez pas à rendre visite à sa page twitter pour échanger avec lui sur le match.
Bon match à tous, et allez les Verts.

Prochaine Lucarne Opposée : Lyon. 

Tags : , , ,

14 commentaires
vert43 - Wed 16 Jan à 16h57
Ce qui est beau à Marseille : rien , nada,  que dalle !! ce qui en fait son charme ,  uniquement LA PROVENCE , le reste que du bla bla !! " Marseillais va niquer ta mère , sur la cane canebière .................
Voir la suite des commentaires
CHC - Wed 16 Jan à 12h44
Une connerie de temps en temps, c'est drôle. Tout le temps, c'est moins cool. Elles sont rares les interviews que je n'ai pas trop apprécié, mais celle-ci en fait partie. Mais pas grave dans l'ensemble j'adore Lucarne Opposée 😁
Lino34 - Wed 16 Jan à 12h25
Et puis venus d’un marseillais.... ils n’ont que la façade vieux port !! Le reste sa craint vraiment...
Lino34 - Wed 16 Jan à 12h24
Nous avons une ville aussi « moche » que sa????

Répondez moi les amis... car je ne sais pas si c’est du chovinisme mais je ne la trouve pas si vilaine que sa on a de chouettes coin !!
Alvarun - Wed 16 Jan à 12h23
Toujours dans la démesure, ces Marseillais !
FM - Wed 16 Jan à 12h15
désolé, mais vous avez interwievé un con ! 
vert glas - Wed 16 Jan à 11h45
Géniale interview. 😂😂😂 (dehors) 👍😂
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire