Evect.fr

[1ère journée] PSG-ASSE : L’avant-match

Publié le par Raph' 0 commentaire
Ca y est. Après des semaines de préparation pour les joueurs et d’attente pour les supporters, cette saison de Ligue 1 2010-2011 va enfin débuter. Pour l’AS Saint-Etienne, le lever de rideau aura lieu au Parc des Princes ce samedi 7 août, face au PSG. On connaît tous l’importance des débuts de saison, surtout à l’ASSE, qui avait manqué les deux derniers et s’était de suite mise en difficulté, revoyant rapidement ses ambitions estivales à la baisse, et pire, se condamnant à lutter des mois durant pour un maintien qu’elle avait malgré tout fini par obtenir. Cette première rencontre de la saison donnera ainsi le ton. Une défaite plongerait déjà les Verts dans le doute, tandis qu’un succès leur donnerait une excellente impulsion et une dynamique qui pourrait s’avérer durable, s’ils venaient à concrétiser à domicile la semaine suivante, face à Sochaux. Qu’attendre donc de ce premier match ? Quelle équipe part-elle favorite ? Quelles sont les forces et faiblesses des deux adversaires ? Elements de réponse. PSG : une équipe-type qui en impose... mais les résultats suivront-ils ? Ne nous voilons pas la face. A observer les compositions respectives de Paris et de Saint-Etienne, on ne peut que noter la supériorité du club de la capitale. En défense, Armand, Jallet, Sakho ou encore Camara sont des valeurs sûres. Le milieu de terrain du PSG, composé entre autres de Sessegnon, Makélélé, et des deux recrues estivales Nenê et Bodmer, est quant à lui véritablement intéressant. Cependant, le duo offensif Erding-Hoarau, qui a fière allure sur le papier, se montre pour l’instant décevant sur le terrain. Invaincus lors de leurs matchs de préparation (4 victoires, 3 nuls), les Parisiens évolueront en plus à domicile et risquent de poser beaucoup de problèmes à l’ASSE. Notons toutefois que ni Jallet ni Armand ne seront disponibles pour cette première journée, le jeune et inexpérimenté Tripy Makond (20 ans, une apparition en Ligue 1 la saison passée) ayant a priori la charge d’assurer l’intérim dans le couloir gauche. Aux Verts d’en profiter. Par ailleurs, malgré un effectif de qualité, le PSG peine depuis plusieurs saisons à se sortir du milieu de tableau de Ligue 1. Quel niveau les Parisiens vont-ils donc afficher face à l’ASSE ? Impossible pour l’heure de le dire. Réponse ce samedi soir... ASSE : de nombreuses inconnues Difficile de dire si l’effectif Stéphanois s’est renforcé ou non durant l’inter-saison, et si l’ASSE vivra en 2010-2011 autre chose qu’une nouvelle éprouvante lutte pour le maintien. Les départs de Dabo et surtout de Diakhaté ont à coup sûr été préjudiciables. Mais les recrutements de joueurs expérimentés, souvent capitaines de leur ancien club (Marchal, Batlles) et de valeurs sûres de la Ligue 1 telles Ebondo, sont intéressants. Seront-ils pour autant suffisants pour renverser la vapeur et enfin réaliser une saison, sinon bonne, honorable ? Il est certain que les non-départs de Perrin, Payet et Matuidi (bien que la situation de ce dernier puisse rapidement changer) sont également une bonne nouvelle pour le club. Le repositionnement de Loïc Perrin pourrait apporter beaucoup au milieu de terrain, surtout si le capitaine Stéphanois est associé à Matuidi. Par ailleurs, Landrin est de nouveau (et enfin) disponible, Payet et Bergessio semblent affûtés, Rivière est à coup sûr un atout et de jeunes joueurs du centre de formation semblent prendre de l’importance (Saadi, Sagna, Néry, entre autres). Enfin, l’ASSE a réalisé en général de bons matchs de préparation. Malgré tout cela, on ne peut s’empêcher de noter que l’équipe ne s’est pas métamorphosée, et est toujours composée dans les grandes lignes des mêmes joueurs que la saison dernière : Janot, Benalouane, Gelson, Sako, Rivière, Bergessio, Sanogo, entre autres, la plupart ayant été critiqués ou l’étant toujours. Christophe Galtier sera-t-il parvenu lors des stages de préparation à insuffler un nouvel état d’esprit à ce groupe et à mettre en place une équipe enfin compétitive ? Tous les supporters Stéphanois en sauront un peu plus ce samedi. Et espèrent ne pas vivre une enième désillusion cette année. Les doigts sont croisés... Statistiques : avantage Paris Même s’ils n’ont guère de sens dans le football, les chiffres sont bien là, implacables, et ils ne sont en l’occurrence guère en faveur de l’ASSE. En effet, en 28 confrontations contre le PSG au Parc des Princes, les Verts ne se sont imposés qu’une seule fois, ont fait 9 fois match nul et ont subi 18 défaites. Par ailleurs, ils ont concédé la saison dernière un conglant revers (3-0), même si de nombreux joueurs Stéphanois étaient alors blessés. Aux Verts à présent de bousculer ces statistiques fort peu glorifiantes...
0 commentaire
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire